Vous n'êtes pas identifié(e).

#2281 01-02-2019 11:33:57

nomnomnom
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 28-05-2010
Messages : 1 881

Re : Vous lisez quoi en ce moment

La bio de Bob Mould (Hüsker Dü) See a Little Light. Super inspirant et immersif pour les fan de HxC et de parcours atypiques. Un petit coté arrogant mais il a le mérite de paraitre honnête cool

Dernière modification par nomnomnom (01-02-2019 11:38:38)

Hors ligne

#2282 01-02-2019 11:36:14

Pok
Pierced Member
Lieu : be'chaaj
Inscription : 26-11-2013
Messages : 13 726

Re : Vous lisez quoi en ce moment

Aliocha d'Henri Troyat. Un récit semi biographique qui peut se résumer par: Russe à la maison et Français au lycée : n'est-ce pas une situation difficile pour un enfant de quatorze ans ?

(oui je profites de la petite pour me refaire les livres qu'elle doit lire pour l'école ^^)


#jesuisMordred #TeamGhost
No Mud No Fun!


comptage bières: 1 pour 1nnerself et Groumphillator  / 1 de Groumphillator

Hors ligne

#2283 03-02-2019 21:56:23

ERZEWYN
Erzenaut
Inscription : 05-02-2012
Messages : 3 589

Re : Vous lisez quoi en ce moment

Plutôt déçue du dernier Atwood (C'est le Coeur qui lâche en dernier), tu me diras ce que tu en penses, Chrisôô, si tu le lis.

J'attaque La Disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez.

Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit... jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.

Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant?

Hors ligne

#2284 11-02-2019 17:30:24

ERZEWYN
Erzenaut
Inscription : 05-02-2012
Messages : 3 589

Re : Vous lisez quoi en ce moment

Je viens de commencer Le Jeu de l'Ange de Carlos Ruiz Zafón, deuxième volet du triptyque Le Cimetière des Livres Oubliés.
J'avais adoré le premier volet, L'Ombre du Vent.

Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l'offre inespérée d'un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n'en a jamais existé, "une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d'être tués", en échange d'une fortune et, peut-être, de beaucoup plus.

Du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu'il aime le plus au monde. En moyennant son talent d'écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?

Hors ligne

#2285 11-02-2019 18:57:33

chrisôô
The Gôône
Lieu : 69 (miam)
Inscription : 24-03-2013
Messages : 10 363

Re : Vous lisez quoi en ce moment

Il y a un quatrième livre sorti en 2018 (que je ne n'ai pas lu mais les trois autres sont top !).

Hors ligne

#2286 11-02-2019 22:16:07

chrisôô
The Gôône
Lieu : 69 (miam)
Inscription : 24-03-2013
Messages : 10 363

Re : Vous lisez quoi en ce moment

Je commence Lignes de faille de Nancy Huston.

Hors ligne

#2287 11-02-2019 23:31:25

ERZEWYN
Erzenaut
Inscription : 05-02-2012
Messages : 3 589

Re : Vous lisez quoi en ce moment

chrisôô a écrit :

Je commence Lignes de faille de Nancy Huston.

Dans mes bras!!! kiss kiss kiss
Je te conseille également Dolce Agonia, qui m'avait bien remuée aussi!

Hors ligne

#2288 13-02-2019 14:29:49

Poulain
Membre
Lieu : Reims
Inscription : 27-10-2018
Messages : 51

Re : Vous lisez quoi en ce moment

J'ai fini Bleu : histoire d'une couleur (2005) de Michel Pastoureau. Ça parle moins de peinture et de pigment que de teinture finalement, et puis les notes et la bibliographie occupent une part très importante du bouquin mais ouvrage fort interessant, que je relirai sans aucun doute pour en retenir davantage (saviez-vous par exemple, qu'autrefois la couleur bleue n'existait pas, qu'elle n'était pas perçue comme telle, qu'aucun mot dans divers languages ne servait à la définir, que le bleu était confondu avec le noir ?... Bref, on y apprend plein de trucs comme ça). Maintenant j'attaque Noir : histoire d'une couleur (2008) du même Michel  smile


J'ai également fini Fragments de la vie des gens (2000) de Régis Jauffret. C'est définitivement l'un de mes auteurs favoris (il s'était fait connaitre du grand public pour son ouvrage controversé puis interdit sur l'affaire DSK et pour avoir délicieusement romancé l'affaire Fritzl (celle du père autrichien qui séquestra et viola sa fille dans sa cave aménagée 24 années durant et lui fit une flopée de gamins). Dans cet ouvrage-ci, il raconte des histoires courtes (de 2 à 12 pages chacune environ) de gens ordinaires dans son style que j'aime tant, c'est à dire sans fioriture, simple, froid, scabreux, avec plein de comparaison aux petits oignons et en abusant du conditionnel (pour se mettre dans la tête des gens) et de l'imparfait (pour narrer leurs habitudes). Je ne résiste pas à vous faire partager la plus courte de ces histoires-là pour vous donner un aperçu :

"Elle conduisait vite, elle avait le pressentiment qu'elle allait mourir dans la tôle froissée. Elle aimait l'image de sa tête défoncée qui affleurait à sa conscience. Elle n'aurait pas détesté non plus qu'une minute ou deux après le choc le véhicule prenne feu et explose. Elle imaginait son corps en flammes dispersé à la ronde, elle voyait les badauds immobiliser leur voiture pour assister au spectacle. Dans la déflagration sa tête se détacherait de son cou et volerait de l'autre côté de la route où un poid lourd l'écraserait.
Elle pouvait conduire six heures d'affilée sans faire la moindre pause. Les enfants urinaient dans des bouteilles, ils vomissaient comme ils pouvaient dans des seaux de plage ou sur des serviettes éponges.
Quand la nuit tombait, elle accélerait l'allure. La lumière des phares dessinait une zone dans l'obscurité qui lui donnait l'impression de tracer la route au fur et à mesure que son véhicule avançait. Elle aimait entendre le crissement des pneus sur l'asphalte, elle faisait confiance à son instinct. Il lui arrivait de se rendre compte qu'elle risquait la vie de sa famille, mais cette lucidité face au danger était pour elle une source supplémentaire de plaisir. Elle imaginait son mari sauvé de justesse et passant le reste de ses jours couché sur le dos, nourri par sonde, immobile comme une momie. Ses enfants auraient la chance d'en réchapper, ils en seraient quittes pour la peur, quelques dents brisées et des cicatrices qui leur donneraient un air plus viril quand ils seraient adultes. Elle serait la seule à mourir, elle emporterait dans la tombe toute sa haine de la vie.
Elle se disait aussi qu'elle serait peut-être l'unique survivante. Deux mois après l'accident, elle quitterait l'hôpital sur des béquilles. Elle retrouverait le grand appartement vide avec des jouets dans tous les coins, et un petit bateau à voile oublié au fond de la baignoire. Elle aurait envie d'acheter une nouvelle voiture, de s'écraser sur le premier mur qu'elle rencontrerait. Mais le médecin lui aurait dit qu'elle ne conduirait jamais plus.
"

Si vous aimez ce genre de récits courts et trash, Jauffret s'en ai fait une spécialité. Ils les appellent aujourd'hui des "microfictions" et ils en a compilé par la suite deux gros pavés  cool

Hors ligne

#2289 15-02-2019 00:17:38

Valhalla Tsoin-tsoin
Membre
Lieu : OC
Inscription : 20-06-2017
Messages : 429

Re : Vous lisez quoi en ce moment

Michel Pastoureau, j'adore ! Et, comme Alain Rey, c'est un peu une madeleine pour moi !


HellFest 2008, 2014, 2016, 2017
Summer Breeze 2017

Hors ligne

Pied de page des forums