Vous n'êtes pas identifié(e).

#14 Re : Annonces Festivals et reports » MOTOCULTOR FESTIVAL [18/19/20 août 2017] 10ème édition @ Saint-Nolff » 15-08-2017 19:23:00

emerswordmontei a écrit :

Si SOIA me conseille,  il me dira Discharge..

Gagné ! Pour ta culture générale et Crust en particulier, c'est le groupe à voir ! wink
Et Grid est d'accord avec moi.

#16 Re : Annonces Festivals et reports » PUNKROCK HOLIDAY - 07/11.08.2017 - Tolmin - Slovénie » 15-08-2017 19:18:11

emerswordmontei a écrit :

Merci SOIA...
Faudra que tu m'expliques un truc.. Samedi, si on se croise  wink

Je vais tout faire pour participer au Motoc' samedi. wink


Dernière livraison concernant le PUNKROCK HOLIDAY 1.7, le top 10 des concerts :
- Pour ma fille : 1. Anti-Flag  2.The Offspring  3.Pennywise  4.Ignite  5.The Kenneths 6.Snuff  7.Not On Tour  8.Petrol Girls  9.88 Fingers Louie  10.Corbillard
- Pour moi : 1.Snuff 2.Not On Tour 3.Anti-Flag  4.Ignite  5.The Offspring  6.Petrol Girls  7.Less Than Jake  8.The Toy Dolls  9.Corbillard  10.Jaya The Cat

#23 Re : Discussions Diverses » Les vieux, rien que les vieux. Halte aux pissous ! » 14-08-2017 12:17:16

Salut la compagnie, retour de Slovénie et du Punk Rock Holiday 1.7 (report dans la rubrique "Annonces festivals et reports" pour ceux qui veulent se faire une idée).
Jamais facile de reprendre un rythme de vie "normal"...
Bonne semaine à tous.

#25 Re : Annonces Festivals et reports » PUNKROCK HOLIDAY - 07/11.08.2017 - Tolmin - Slovénie » 14-08-2017 01:04:57

Well, well, well que dire de cette seconde édition du PRH pour moi ?
Le pied ! Merci et au revoir !


Blague à part, une semaine de pur plaisir pour peu que l'on accepte et supporte 3500 bornes A/R (embouteillages en option obligatoire !) des températures caniculaires suivies d'orages d'anthologie : on a été servi cette année, il ne faisait pas bon être une tonnelle...


Je ne développe pas plus que ça côté site, c'est parfait surtout avec la jauge retenue pour l'événement. Il y a de la place pour les tentes et les véhicules (avec vue imprenable sur les montagnes), pour circuler (sur l'ensemble du site), pour se restaurer (des stands variés à souhait), pour faire son shopping, pour se baigner, pour approcher des scènes...


Côté concerts, il va falloir que je résume un peu : 28 groupes vus, beaucoup plus qu'au Hellfest. Les horaires sont très pratiques et le système des deux scènes successives (Beach l'après-midi puis Main le soir) fort appréciable.
Je vais au plus simple, ordre chronologique.

Lundi, warm-up : The Kenneths, idéal pour entrer dans l'évènement avec un premier Melonball suivi de Clowns que j'attendais avec une certaine curiosité et qui ont livré une belle performance.
On enchaîne avec Jaya The Cat et un second melonball, parfaite combinaison ! Pigs Parlament, les légendes locales, ont plus que tenu leur rang et assureront le karaoké final le vendredi (à revoir).
Last but not least comme on dit : The Offspring et, malgré mes 48 printemps, j'ai pas pu m'empêcher de rejoindre ma fille dans le pit (joli souvenir fille/père dans la boîte, bleus compris !). Pour évaluer la prestation de notre tête d'affiche du jour, je dirai qu'elle se situait très légèrement en dessous du summum du Groezrock 2014 (album Smash en intégralité) mais très au dessus de leur dernière au Hellfest.
Bref un warm-up plus que recommendable pour 20€ (en supplément lorsque l'on arrive sur le site). Il est alors l'heure de rejoindre le bar pour poursuivre notre régime de melons. See ya, good night !


Mardi, day 1 : Après-midi Beach Stage-shopping-bières, on débute avec Fast Response qui fait le job sans problème. Bitter Grounds élève le niveau d'un cran (à revoir très vite) et on conclut avec Petrol Girls, un des groupes majeurs de cette édition à mon humble avis. A l'occasion, on adopte notre hymne du PRH 1.7 : "Touch me again and i'll fucking kill you" qui deviendra en fonction des situations "touch my beer again and i'll fucking kill you" , "Look at my ass again and i'll fucking kill you" (souvenirs des douches)...
Main stage, The Generators avec un joli "Running riot", The Real Mc Kenzies toujours plaisant malgré le côté répétitif de certains morceaux. On a ensuite droit à un set très abouti de Ignite, Zoli est en forme et ça se sent. le pit fait plaisir à voir et que dire de cette cover de Uniform Choice "Screaming for change" :) ...
Tête d'affiche du soir, Pennywise, et après Ignite, ils ne m'ont pas convaincu à 100%. Ce n'était pas un mauvais concert, loin de là, mais bon je suis resté un peu sur ma faim et le fait qu'ils soient obligés de reprendre du Bad Religion, du Minor Threat, du Ramones, etc... Pour que les choses avancent, c'est moyen.
Les Budweiser à 1€ vont nous permettre de terminer tranquillement la soirée. Bonne nuit !


Mercredi, day 2 : Journée Sex On The Beach au bar et motivation zéro pour les concerts de l'après-midi. Résultat des courses, on ne verra que, mais surtout, et avant tout, Not On Tour sur la beach stage pour une belle branlée. Un concert impeccable, une ambiance au top, un public à bloc !
Grosse soirée sur la Main stage, d'abord un petit plaisir HxC avec Slapshot . Malgré le manque de public, l'intensité était là et on a apprécié comme à chaque fois depuis XXX années.
C'est au tour du trio Face To Face, Anti-Flag, Good Riddance de débarquer sur scène. Anti-Flag sort vainqueur grâce notamment à une setlist de toute beauté. Grosse ambiance, gros pit. J'ai un léger doute par contre sur le melon du chanteur de Good Riddance qui semblait s'emmerder sur scène et se comportait de façon particulièrement irritante (pour en avoir discuté avec d'autres festivaliers, je n'étais pas le seul à ressentir un léger malaise). Heureusement pour oublier ce détail navrant, les Sex on the beach nous attendent et ne nous décevront pas. Gute nacht !


Jeudi, day 3 : Côté boisson, on place l'index au maximum, pintes de Caïpirinha à volonté et on débute l'après-midi sur la rivière. On aura entendu plus qu'écouté les groupes de la beach stage depuis nos matelas gonflables avant de se prendre un déluge monumental sur la tronche. Retour au camping et après trois heures de pause forcée, direction la main stage pour Teenage Bottlerocket qui nous décevra un peu (trop d'attente sans doute). Deuxième plaisir HxC du fest avec Madball et le moins que l'on puisse dire c'est que le public a répondu présent. On a apprécié.
Une des meilleures prestations de la semaine viendra de Less Than Jake. Là aussi, belle ambiance ! Ce groupe sait y faire et emmène le public là où il veut.
Après une Xème Caîpirinha, on conclut la journée avec The Toy Dolls. Des témoins de la scène nous rapporteront que nous avons plus que profité de l'instant, les gens s'écartant de plus en plus en plus en plus pour nous laisser danser. J'en garde un souvenir comment dire... Flou, vague, la main stage semblait se déformer au fur et à mesure du set mais au final, un moment jouissif !
Retour au camping avec notamment un pote qui décide sans prévenir personne que la caïpirinha c'est pas bon pour la santé et s'écroule dans une mare de boue. Boa noite ! (en hommage aux Brésiliens de 69 Enfermos qui auront vu leur set déplacé deux fois en raison des intempéries)


Vendredi, day 4 : On ne change pas les vieilles habitudes, après une journée Caïpi, on débute par le classique mal aux cheveux (ce qui nous obligera à nous contenter de cervoises pour ce dernier jour) mais on trouve quand même l'énergie de descendre jusqu'à la Beach stage dès 12h30 pour le seul groupe qui chantera en français, les belges de Corbillard (proche de Justin(e) pour ceux qui connaissent). On valide à 100%.
Après la motivation zéro refait surface, on ne reviendra que pour Darko et 69 Enfermos qui clôturaient le fest en bord de rivière. Deux prestations correctes mais rien de renversant non plus.
Dernière soirée pour cette édition et deux très belles confirmations, 88 Fingers Louie, beaucoup trop sous-estimé à mon goût, suivi DU concert de la semaine pour nous, SNUFF.
Beaucoup d'attente aussi pour ce groupe et voilà qu'ils sont capables, en dernière journée, de supplanter les espérances les plus folles. Une prestation monstrueuse, parfaite de bout en bout, c'est festif à souhait, la communication avec le public parfaite, quel pied pendant 1h !!!
Petit bémol pour clore cette édition, désolé nomnomnom, Propagandhi, malgré un show plaisant, n'arrivera jamais à côtoyer les sommets comme Snuff avant eux. Le choix des morceaux y était sans doute pour quelque chose...


Bilan de cette semaine en terre slovène : excellent fest, excellente organisation (bouffe, boisson, sanitaires, communication, propreté...), excellente location, météo facétieuse pour l'armoire à souvenirs et des groupes qui bonifient tout ça.
Nous attendons avec impatience le line-up du PRH 1.8.

#28 Re : Discussions Diverses » Les vieux, rien que les vieux. Halte aux pissous ! » 04-08-2017 17:19:38

Tu te fais le motoc' finalement, j'ai pas tout suivi. wink On rentre le 14 du PRH. Je vais sans doute me faire le samedi, il y a un peu de hardcore/punk. wink

#29 Re : Discussions Diverses » Les vieux, rien que les vieux. Halte aux pissous ! » 04-08-2017 17:11:59

chrisôô a écrit :

@soia : à Plouescat

A 100 bornes de chez moi, on devrait pouvoir se croiser et partager quelques mousses, non ?!? C'est quoi tes dates chez nous ?

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB